Le Clafoutis

de Pétronille

20 août, 2008

La mer à boire

Classé dans : Bêtises et autres schtroumpferies — Pétronille @ 8:12

cocktails.jpgVous êtes en vacances. Soleil, mer et inertie intensive font désormais partie de votre bienheureux quotidien. De même que les soirées spectacle du club dans lequel vous étalez votre graisse, point d’orgue de la journée pour votre progéniture qui montre très précocement des  talents innés pour la débauche nocturne. Ce soir, un buffet de cocktails est offert à l’issue de la représentation ; des breuvages pour enfant sont indiqués à un bout de la table, dans de jolis verres ronds, tandis que les nectars alcoolisés sont distribués à l’autre bout, dans des verres plus hauts. Le soleil vous ayant quelque peu ramolli les neurones, vous commettez l’imprudence de laisser vos schtroumpfs chercher seuls leurs boissons dans la foule compacte qui se presse comme à l’ouverture des soldes (et dieu sait que vous souhaitez éviter ça pendant vos vacances).

Horreur, vous voyez Monette émerger de la foule d’estivants assoiffés en avalant goulûment un cocktail à la paille, dans un verre dont la forme révèle clairement une teneur alcoolisée.

Malgré votre vélocité – c’est que vous n’avez encore rien bu, vous – vous arrivez trop tard pour empêcher votre chipie de terminer son verre. Inquiète, vous lui faites aussitôt absorber quantité d’eau plate espérant ainsi diluer l’effet de ce que vous espérez ardemment n’être que de la cédratine ou du muscat. Vous passez Monette au laser de votre regard d’aigle dans l’angoisse d’une réaction, mais mis à part un ventre maintenant noyé de liquide, des yeux brillants et une tendance à rire un peu plus fort que d’habitude, rien d’alarmant ne se produit.

« Je veux aller à la beach party ! » s’époumone votre saoûlarde qui a manifestement l’alcool festif.

Ben voyons. Hors de question, tranchez-vous, en notant l’heure quasiment matinale sur votre montre avant de traîner un Darwin épuisé et une Monette sautillante et papotante jusqu’au bungalow. Là enfin, votre fêtarde s’écroule sur le lit, les bras en croix, et se met aussitôt à ronfler bruyamment. Un vrai cliché.

Le lendemain, la demoiselle s’éveille avec un gémissement :

« Maman, j’ai mal à la têêêêêêête… »

Au petit-déjeuner, quelques personnes viennent s’enquérir de la santé de Monette, et votre merveilleuse descendance peut ainsi expliquer haut et fort à tout le personnel et aux rares clients qui n’étaient pas encore au courant que sa maman lui a donné des médicaments contre le mal de tête dû à l’alcool. Vous êtes définitivement grillée dans cet établissement.

De retour chez vous, vous pensez l’incident clos. C’est mal connaître votre fille. Invitée au restaurant pour un anniversaire familial, Monette explique très sérieusement au serveur qu’il peut lui servir de l’alcool à elle aussi, « parce que j’ai l’habitude, et puis j’aime bien ça ».

Il ne vous reste plus qu’à vous terrer chez vous en espérant éviter un débarquement intempestif des services de protection de l’enfance.

5 réponses à “La mer à boire”

  1. Heidi dit :

    brave petite… :D promis, je ne dirai rien! ;)

  2. Pélagie dit :

    Dis donc ma jolie, t’es sûre que toi aussi tu n’as pas bu un cocktail trop arrosé tout en tapant de tes jolis petits doigts sur le clavier ? Je crois que ces derniers ont glissé malencontreusement sur les lettres : merci de lire « …. étalez votre grâce …. » dans le premier para. Je pourrais presque penser que la génétique a bien joué son rôle. As-tu pensé à inscrire Monette à un prochain « botellón » ?

  3. Anonyme dit :

    je me suis fait pipi dessus.
    pourtant je suis propre depuis longtemps.
    :D

  4. Mdr !

    Voilà un blog journal intime qui sort du lot… J’adore, et je reviendrais !

  5. Pétronille dit :

    Heidi, oui, merci de conserver précieusement mon anonymat et ma réputation ;)

    Pélagie, non non, pas d’erreur, et je te promets, je n’ai rien bu !

    Anonyme : comme quoi on n’est jamais à l’abri d’une rechute…

    Amoureuse névrosée : merci :) … et puis un petit tour te décroche de l’attente téléphonique ;)

Laisser un commentaire

 

Elvira Story |
toc toc...... y a quelqu'un... |
Rageux attitude |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gaëlle mon ange
| Fleur de l'adolescence ...
| Marquise des ombres