Le Clafoutis

de Pétronille

5 juillet, 2008

Théâtre off

Classé dans : Bêtises et autres schtroumpferies — Pétronille @ 21:00

blancheneige.jpgAujourd’hui, c’est congé, il fait beau, et votre marmaille a décidé de faire profiter les flâneurs de ses talents de comédiens. Sur la place du village, juste en face d’une terrasse bondée et du marché, vous avez l’ineffable bonheur d’assister en direct à une représentation inédite de Blanche-Neige, revisitée de concert par Monette,  Petit Garçon, Petite Bébée et une quatrième mousquetaire joliment prénommée Neixa.

« Hin hin », ricane Monette avec un air machiavélique, «  prends donc cette belle pomme rouge ma jolie » (une belle pomme, en effet, déjà largement entamée par des petites dents; manifestement l’accessoiriste n’est pas très regardant sur le matériel).

Neixa prend la pomme, mord à pleines dents et s’écroule dramatiquement sur le sol avec sa robe rose en poussant des râles d’agonie, tout en mastiquant consciencieusement.

« Bon », décide Monette, « il faut un prince charmant maintenant. Darwin, embrasse Neixa ».

Darwin observe la scène d’un air dégoûté et refuse tout net.

« Alors je vais le faire » soupire votre actrice-metteuse-en-scène-accessoiriste en s’exécutant pour les besoins du scénario, tandis que Petit Garçon, ne voulant soudain pas être en reste, réclame avec véhémence la place de prince charmant qui lui revient.

« A toi », ordonne la princesse réveillée à Darwin. « On va dire que tu serais Blanc-Nain » (logique, Darwin mesurant au bas mot une à deux têtes de plus que les autres acteurs).

Bon prince, Darwin engloutit un bon tiers de ce qui reste de la pomme et se couche nonchalamment sur un banc. Il est aussitôt assailli par trois soupirantes qui se précipitent pour le tirer de son sommeil éternel à coups de gros bisous mouillés.

S’ensuivent la sortie de scène de Petite Bébée, outrée par cette concurrence déloyale, et la fuite du prince qui vient d’opter pour un célibat à vie en s’essuyant les joues.

La pièce atteint inéluctablement son point de chute avec le départ contraint de l’une des deux actrices restantes (les initiatives maternelles, c’est connu, tombent toujours au mauvais moment).

Après ce franc succès, le festival d’Avignon n’a plus qu’à bien se tenir.

8 réponses à “Théâtre off”

  1. Altaïr - Cécile dit :

    J’aurais voulu voir ça, j’imagine très bien petite bébé et son frère, mais j’aurais bien aimé faire la connaissance des 2 autres, sans compter qu’avec la mienne y aurait eu au choix la belle (sans la bête) ou la belle au bois dormant (si seulement elle pouvait dormir un peu plus…)
    Imagine ces 2 malheureux princes croulant sous 4 princesses déchainées :D
    J’suis certaine que Darwin aurait fini par trouver une invention géniale pour dépolluer des fille sa zone vitale ;)

  2. Maman au secours dit :

    Ah ah ah, dommage que j’aie raté la scène. Néanmoins j’imagine très bien les 4 filles poursuivre Darwin de ses assiduités! Quant à Petit Garçon, je comprends qu’il aie réclamé sa place de Prince-embrassant-sa-princesse puisque quelques minutes auparavant, il avait dit à cette princesse en herbe en se plaçant stratégiquement à deux millimètres d’elle: « tu es jolie toi – c’est avec toi que je vais me marier » . Neixa a réfléchi et après avoir dit « je ne peux pas car je vais me marier avec Mattéo », elle changea d’avis (souvent femme varie) et dit « il est plus petit que moi, alors non, c’est toi que je vais épouser » :-D

  3. epistyle dit :

    Hello, il y a une temps fou que je ne suis pas venue faire un tour sur vos blogs. Alors, donc, les quatre minots sont ensemble ? Super ! Oui, je sais, je tombe de l’arbre. Je vais de ce pas lire tout ce que j’ai raté.

    Dans la série des enfants amoureux, un de mes élèves, Maxime, amoureux d’Anna, invite celle-ci à danser lors de la boum de la classe de mer. Anna refuse, Maxime est vexé et va se coucher. Le lendemain, lorsqu’on lui parle d’Anna, Maxime répond, dédaigneux : « Anna, je l’ai quittée ! » (ben voyons !)

  4. Claude dit :

    J’aime pas le théâtre.
    Les histoires finissent souvent mal. Voyez celle-ci : jalousies entre les soupirantes, amoureux dégouté par les frasques des midinettes en herbe, fin tragique d’actrice qui ne peut pas réaliser son rêve (cause mère qui ne comprend rien à l’ART).
    Bref, je préfère le Monopoly.
    Bon été à tous.

  5. FIMOCAZELLE dit :

    Bonnes vacances!

  6. temple run dit :

    temple run…

    2008 juillet 05…

  7. hydrocycut dit :

    hydrocycut…

    2008 juillet 05…

  8. download temple run dit :

    download temple run…

    2008 juillet 05…

Laisser un commentaire

 

Elvira Story |
toc toc...... y a quelqu'un... |
Rageux attitude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gaëlle mon ange
| Fleur de l'adolescence ...
| Marquise des ombres