Le Clafoutis

de Pétronille

29 juin, 2008

Spiritisme maison

Classé dans : Paroles de schtroumpfs — Pétronille @ 8:30

ballons3.jpg« Tiens maman, j’ai fait un bricolage pour grandmi, on va le lui donner »

Vous êtes un brin perplexe et rappelez à votre puce que son arrière-grand-mère est décédée l’an dernier et qu’il va être difficile de lui faire parvenir quoi que ce soit… 

Mais rien n’entame la ténacité de Monette quand elle a une idée en tête. Pensive, elle s’enquiert :

« Grandmi, c’est un esprit maintenant… est-ce que les esprits sont plus légers que les nuages? »

De toute la hauteur de votre immense sagesse spirituelle et métaphysique, vous supposez vaguement que oui (vous trouvez la notion d’immatérialité un chouïa compliquée à expliquer à une enfant de cinq ans et passez outre allégrement).

« Alors on va acheter un ballon et attacher le bricolage à la ficelle, comme ça quand grandmi sera assise sur son nuage elle n’aura plus qu’à l’attraper au passage. J’ai écrit dessus que c’était pour elle pour qu’on ne puisse pas se tromper » décide Monette.

Vous voilà donc en quête d’une ballon gonflé à l’hélium et d’un jour de beau temps avec néanmoins deux ou trois nuages, car sans nuages où donc irait s’asseoir votre grand-mère pour attraper son cadeau ?  Il ne faudrait surtout pas que celui-ci aille se perdre dans l’infini de la voie lactée.

Lucide comme elle l’a toujours été, votre aïeule voit donc encore passer les ballons.

6 juin, 2008

Un avant-goût de troisième âge

Classé dans : Et en plus, elle râle,Paroles de schtroumpfs — Pétronille @ 20:11

manny2.jpgIl y avait les pré-adolescents, voilà maintenant les pré-sénescents. Hé oui, depuis que vous avez péniblement franchi la dizaine qui vous classe inexorablement dans la catégorie des dinosaures ou à la rigueur des mammouths laineux, vous devez admettre que l’écart entre les jeunes cerveaux bouillonnants de votre progéniture et vos pauvres neurones sur le déclin se fait terriblement sentir. Aujourd’hui, par exemple, tandis que votre matière grise hoquette et faillit à se rappeler les trois choses essentielles que vous devez absolument acheter avant de rentrer (ce qui fait que vous arrivez chez vous avec trois articles totalement différents et que les magasins sont fermés quand vous réalisez votre méprise), Darwin envisage le futur avec ambition :

- « Quand je serai grand, j’inventerai des machines qu’on posera sur tous les toits et qui absorberont la pollution. Et quand elles seront pleines, je regarderai dedans et j’inventerai comment dépolluer la pollution, et après on aura des machines qui transformeront toutes seules la pollution en air pur.  Après ça j’inventerai des voitures qui roulent à la pollution et qui rejettent de l’air pur.  (Pause). Sauf qu’après y’aura plus de pollution et que les voitures ne pourront plus fonctionner. »

Voui, le problème est complexe. Rien que l’ampleur de la tâche vous écrase de fatigue et vous rêvez d’un bon bain moussant (totalement non écologique certes, mais puisque votre fils s’apprête à sauver la planète, cela vous exonère sûrement de quelques hectolitres).

C’est alors que Monette s’en mêle. En matière de figure de proue écologique, votre puce qui adore patauger dans un évier rempli d’eau et de mousse (surtout de mousse) sous le prétexte de faire la vaisselle (vous figurez parmi les rares attardées qui ne possédez pas de lave-vaisselle), tout en expédiant allégrement d’un seul coup un demi-litre de produit – écologique, c’est déjà ça – dans les eaux usées, ne s’en laisse pas conter. Et perçoit immédiatement le créneau marketing qu’on peut tirer d’une telle invention.

- « Moi je décorerai les machines de Darwin, en rose, en bleu, en multicolore, avec des fleurs, des poissons, des papillons… comme ça ce sera joli, sur les toits, plein de couleurs. »

Ouf, vous allez pouvoir vieillir en paix. L’avenir de la planète et votre retraite sont assurés.

 

Elvira Story |
toc toc...... y a quelqu'un... |
Rageux attitude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gaëlle mon ange
| Fleur de l'adolescence ...
| Marquise des ombres