Le Clafoutis

de Pétronille

23 janvier, 2008

La vie est pleine de petites surprises

Classé dans : Et en plus, elle râle — Pétronille @ 21:19

jackinthebox.jpg

Vous venez de faire une découverte incroyable. 

Vous avez relaté votre mésaventure dans un bar lisboète à un collègue espagnol, auquel vous avez à tout hasard demandé si le nom du troquet avait une quelconque signification. Il se trouve justement que ledit nom (« Chueca ») est aussi celui du quartier gay de Madrid, et qu’il n’y avait apparemment que des andouilles comme vous pour faire fi d’une invite aussi claire, dixit le collègue entre deux hoquets de fou rire. 

En même temps, on n’a pas tous usé nos fonds de culotte sur les bancs des cafés madrilènes, aussi, hein. Et on ne parle pas tous couramment l’hispano-portugais non plus, que je sache. Si ? Bon, ben vous, vous parlez tamoul. Parfaitement. Non que ce soit particulièrement utile dans les endroits branchés des capitales européennes, mais ça en jette au moins autant que l’espagnol. Et toc. Même que si un exilé sri-lankais s’avisait d’ouvrir une boîte gay… enfin non, rien.   

Bref, ce week-end, vous restez sous la couette, ce sera plus simple. 

8 réponses à “La vie est pleine de petites surprises”

  1. Maman au secours dit :

    MDR! Et on dit comment gay en tamoul?

  2. Altair - Cécile dit :

    Bon alors pour ton prochain voyage dans la péninsule, un club (prononcer cloub bien entendu) est une maison close dans la majorité des cas…
    Testé par l’ex de mon cher et tendre qui se dirigeait vers l’un d’eux pour aller faire un biberon au cours d’une traversée de l’Espagne. Cher et tendre revoit avec plaisir la « charmante » dame, bien légèrement vêtue pour la saison qui venait à leur rencontre en criant « No es un bar, no es un bar para los ninos » chaque fois que nous passons devant lors de la visite familiale…
    Les voyages forment la jeunesse non ?

  3. Superman dit :

    Moi je m’en fous de savoir comment ont dit gay en tamoul (je suis une nullité totale en langues donc). Aimerais plutôt savoir ce que vous avez fait dans le troquet et si vous avez compris que les gens n’étaient pas réunis là pour jouer au tiercé ou parler du dernier tricot à la mode (Une maille à l’endroit une maille à l’envers…).
    Sans vouloir vexer personne, vous ne seriez pas Belge par hasard, chère Pétronille ?.
    Je demande car vous n’êtes pas espagnole, pas française, pas portugaise et malgré vos dons linguistiques pas Sri Lankaise non plus. Un vrai énigme !!.
    Je propose de lancer un jeu : Dévinez les origines de Pétronille.
    Une seule réponse par personne.

  4. Altaïr - Cécile dit :

    @ Superman, en général dans ces conditions on fini rapidement son verre et on part discrétement.
    Mais bon ce genre d’erreur risque peut d’arriver en France puisque les bars gay et/ou lesbiens sont généralement très obtus ou privés ou fermés, pas moyen d’aller boire un verre avec un copain même homo dans le bar lesbien de ma ville (entre copines même non lesbiennes pas de problème par contre ;) ), les bars gay ne sont guère plus ouverts. Les boites gay par contre sont plus accueillantes pour les filles… jusqu’à un certain point ;)
    Quand à la nationalité d’origine de Pétronille je crois savoir mais n’en suis pas absoluement certaine, mais je ne crois pas qu’elle soit Belge…
    De plus vous savez souvent ces bars ne sont pas si « visibles » que cela, c’est jsute en regardant autour de soi qu’on s’apperçoit de la méprise, mais assoifées, fatiguées et en terrain inconnu l’erreur se fait très facilement ;)

  5. Pétronille dit :

    Michèle : eeeeuh… mais c’est classé top-secret ça, comme information ;)

    Cécile : mdr le biberon dans un bar osé :D tu as raison, à part le nom à priori rien ne distingait ce bar d’un autre,et nous avons été tout à fait aiambalement acceuillies. Vous me direz, deux nanas dans un bar lesbien, c’est logique, mais bon…

    Mon cher Superman, vous êtes bien curieux : hé bien disons que je sui un peu du nord, un peu du sud et pas du pays des frites non-plus… vous voilà éclairé j’espère !

  6. Superman dit :

    Je crois que j’ai une piste, un peu d’Inouite et un zeste de Malgache. A moins que ce ne soit quelques gouttes de sang de Marseille et deux ou trois litrons des Vosges (c’est dans le Nord les Vosges ?. Mille excuses mais il n’y a pas qu’en langues que je suis zéro).

  7. Pétronille dit :

    Oui je vois ça, pour la géo c’est pas votre fort. Vous ne seriez pas colombien par hasard ?

  8. Superman dit :

    Touché – lol -

Laisser un commentaire

 

Elvira Story |
toc toc...... y a quelqu'un... |
Rageux attitude |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gaëlle mon ange
| Fleur de l'adolescence ...
| Marquise des ombres