Le Clafoutis

de Pétronille

15 janvier, 2008

La pédagogie du petit pois

Classé dans : Et en plus, elle râle — Pétronille @ 21:28

petitpois.jpgJuste avant les vacances de Noël, Darwin a victorieusement passé les épreuves lui permettant d’arborer fièrement une ceinture jaune sur son kimono de judo. Il reprend donc les entraînements regonflé à bloc, mais vous craignez que son enthousiasme ne fasse pas long feu si l’entraîneur (toujours la même lumière, hélas) continue de sévir avec des méthodes pédagogiques dignes des internats catholiques de l’Espagne franquiste.  

«Frisette», assène le géant (pas vert, mais que vous avez tout de même pris la liberté d’affubler du sobriquet de Petit pois, rapport à la dimension du cerveau, qui n’est pas sans vous évoquer un petit pois esseulé dans une boîte de conserve taille familiale), « viens ici pour une démonstration ». 

Le copain aux cheveux bouclés s’approche, accompagné d’un autre enfant sympathiquement interpellé « gros nez » et exécute la prise demandée. 

« Bien », tonne le malabar. « A toi maintenant, le bronzé, avec Frisette ». 

Si Darwin déteste être appelé « bronzé », même par un homme lui-même noir comme du charbon, il conserve son calme malgré un regard furibard. « Frisette », en revanche, est en larmes, d’autant que les trois filles du cours se moquent maintenant ouvertement de lui. 

Petit pois réalise qu’effectivement, il a gaffé. Tentant maladroitement de se sortir de là, il impose dix pompes aux trois moqueuses tandis qu’il se propose d’en faire vingt. Dans la psychologie du Petit pois, les appuis faciaux constituent en effet la panacée universelle. 

Trop tard. « Frisette », dégoûté, ne reviendra pas au cours et sa sœur non plus. Il faut dire que cet exploit verbal et comportemental est le dernier en date d’une longue série. Il ne reste maintenant que huit braves, ce qui, vous n’en doutez pas, permettra aux quelques neurones du Petit pois, avec un programme intensif adapté, de retenir enfin leurs prénoms d’ici la fin de l’année. On a les progrès qu’on peut. 

6 réponses à “La pédagogie du petit pois”

  1. epistyle dit :

    C’est LAMENTABLE !
    Mes enfants ont pratiqué le judo aussi : la prof commençait l’année par deux cours entiers sur le respect, la politesse, etc, toutes les valeurs du judo, et elle ne manquait pas de les rappeler tout au long de l’année. Jusque là rien que du très normal. Sauf qu’elle se garait TOUJOURS sur la place « Handicapé », plus proche bien sûr de la porte d’entrée du gymnase!!!

    J’ai vu aussi pas mal d’instit’s, moniteurs de ski, maîtres-nageur, intervenants sportifs, affubler des élèves de sobriquets plus stupides les uns des autres. Souvent des hommes d’ailleurs, pas toujours mais souvent.

    Heureusement, ce n’est pas la majorité.

  2. Maman au secours dit :

    Comme le dit Epistyle, c’est totalement lamentable. Mais comment est-ce possible de laisser quelqu’un ayant la psychologie d’un batracien enseigner quelque chose à des enfants? J’imagine qu’il n’ose pas donner des cours à des adultes car un grand « Frisette », « Gros nez » ou « Bronzé » risquerait bien de lui casser la g… à la récré!!!!!!!!!!!!!!

  3. Superman dit :

    Une seule chose reste à faire (ou plutôt deux) :
    envoyer cet huluberlu aussi loin que possible – par exemple au sommet de la montagne Narayama au Japon, je crois me souvenir que peu reviennent de la haut – ou prendre votre fiston, son kimono et sa belle ceinture jaune et l’inscrire à un cours de lanceur ce flechettes (sans lui expliquer quelle sera la cible, je parie qu’il trouvera lui-même).
    Je crains que sans réaction, votre fils ne se mette à détester le judo ce qui vous obligerait à utiliser le
    kimono comme abat-jour ou quelque chose de similaire.

  4. Poppijonas dit :

    Je trouvais le prof de natation de Jonas déjà pas trop fin mais alors là celui ci il obtient le pompom de la bêtise !!!! Je ne savais même pas qu’un éducateur sportif pouvait âtre aussi stupide et dénué de conscience pédagogique.

  5. Pétronille dit :

    epistyle : effectivement, la prof de judo que tu décris est aussi fort sympathique, dans son genre ;)

    Michèle : je pense au contraire que son humour un peu « rentre-dedans bête et stupide » (car il ne le fait pas méchamment) conviendrait mieux à des ados qui lui rentreraient dans le lard. Là, à 7 ans, ils sont trop impressionnés par cette armoire à glace pour oser lui répondre.

    Superman, très bonne idée. Dès que me vient l’envie de changer de lampe, je l’adopte.
    PLus sérieusement, j’ai tenté de changer Darwin de club, mais il ne veut pas en entendre parler. Il a déjà « perdu » ses deux copains du cours, il ne veut pas aller là où il ne connaît personne. Ah, les hommes et la peur du changement… ;)

    Poppi : moi non plus, hélas… en plus comme je râle à chaque cours, il commence à me regarder d’un air méchant…. au secours !

  6. Courtier immobilier dit :

    merveilleuse article, merci beaucoup.
    Courtier immobilier http://www.courtierimmobilier.eu

Laisser un commentaire

 

Elvira Story |
toc toc...... y a quelqu'un... |
Rageux attitude |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gaëlle mon ange
| Fleur de l'adolescence ...
| Marquise des ombres