Le Clafoutis

de Pétronille

2 octobre, 2007

Plein régime

Classé dans : Et en plus, elle râle — Pétronille @ 23:14

gateaux.bmp Rentrée oblige, vous avez comme à chaque moment-clé de l’année (Nouvel-an, Pâques, vacances d’été, Halloween, etc.) décrété que le temps était venu de vous (re)mettre au régime. Forte de cette bonne résolution destinée à durer au moins 3 mois semaines jours, vous avez commencé par compulser frénétiquement tous les livres sur le sujet afin de choisir la méthode la plus adaptée. En effet, après avoir essayé à peu près tous les régimes disponibles sur la planète, y compris celui qui clame qu’il faut arrêter de se priver et manger tout ce qu’on souhaite et qui vous a fait prendre vos 5 derniers kilos, vous êtes parvenue à la profonde certitude que n’importe quel régime (sauf le dernier) fonctionne, pourvu qu’on s’y tienne.

Et c’est justement là que le bât blesse. Dans la pléthore de régimes qu’on tente de vous vendre comme ze système infaillible, vous n’avez pas encore trouvé celui qui aura raison de votre esprit tordu, à croire que vous vous ingéniez à défier les concepteurs de méthodes d’amaigrissement en tous genres. Ceci dit, vous êtes plutôt bonne pâte au départ, et même les scientifiques s’accordent à penser que la graisse n’atteint pas les neurones : le fait que vous souffliez comme un bœuf en montant les escaliers n’entame en rien votre capacité de raisonnement. Vous n’avez donc pas besoin qu’une ficelle manucurée à côté de laquelle un haricot fait office de bonhomme michelin vous explique pour la énième fois, devant une assemblée de ménagères attentives, qu’un poisson-vapeur + brocolis est moins calorique qu’un cassoulet toulousain suivi d’une mousse au chocolat. Vous intégrez globalement assez vite qu’un régime sans glucides ne vous permet pas de dévorer 4 tartines de nutella le matin et avez également réussi à déchiffrer les arcanes de la dissociation alimentaire. Vous avez tenté les cures de sureau, les barres protéinées, les soupes aux choux, les monodiètes. Au besoin, vous arrivez même à jongler mentalement avec plusieurs régimes à la fois. Tout cela avec beaucoup de bonne volonté et un relatif succès au début, quand vous trouvez encore l’exercice amusant. 

Le hic, c’est justement que le côté ludique du régime disparaît aussi vite qu’un plat de cacahuètes devant une meute de chimpanzés affamés. Vous avez compris le système, vous savez qu’il marche (d’ailleurs, pour le prouver, vous les avez perdus, ces 5 premiers kilos), votre cerveau réclame d’autres distractions. 

Oh, vous avez aussi tenté des méthodes plus psychologiques, pour essayer de comprendre pourquoi vous teniez plus du sprinteur que du marathonien, pourquoi votre côté (mauvais) joueur s’exprime par la nourriture plutôt que dans les casinos (votre côté rationnel a répondu aussi sec que ça lui coûtait moins cher comme ça), sur les fringues (votre petite voix cynique vous a déjà indiqué que c’est ce qui vous pendait au nez le jour où vous tiendriez réellement un régime jusqu’au bout), voire par le sport (hého ! non mais ça va pas, beaucoup trop fatigant). Vous avez lu un nombre effroyable de théories plus ou moins sensées sur le sujet, d’ailleurs vous arrivez probablement à prendre le contre-pied d’à-peu-près n’importe laquelle, simplement en citant une autre. 

Mais cette année, vous êtes franchement désemparée. Vous n’arrivez pas à dénicher un nouveau concept original à tester, et le système de régime rotatif en changeant de méthode tous les 2-3 jours (pour briser la monotonie) ne donne guère de résultats concluants. Vous faites donc hic et nunc appel à toutes les bonnes volontés pour trouver des solutions inédites… et promettez d’en discuter lors d’un petit resto avec qui veut bien. 

4 réponses à “Plein régime”

  1. Pélagie dit :

    Enfin un sujet sur lequel je me sens totalement concernée. Bien que les autres se trouvent éloignés de mon quotidien, je les trouve absolument réalistes et ta manière d’écrire est superbe.
    Bon sous cette cette grande question existentielle qui appelle à toute ma considération, j’entends un cri de soutien à ton moral (et à ton physique ?), et je suis de tout coeur avec toi. Evidemment que c’est difficile, évidemment que l’on trouve tout et rien dans ces régimes, mais parfois on trouve CELUI qui nous convient, alors ne désespère pas. Cela étant crois-moi, rester svelte (je dis bien svelte et pas rachitique) demande des efforts considérables. M’enfin faut pas rêver, celui(celle) qui veut me faire croire qu’il mange de tout, sans se fatiguer (sous entendu sans faire du sport)et sans prendre un seul gramme, n’est pas encore né(e) ! Surtout avec ce que les industries alimentaires essaient de nous fourguer dans les supermarchés. Faut accepter le fait qu’on ne peut garder sa ligne qu’en sacrifiant l’autel de sucrerie, pâtisserie et autres joyeusetés de ce type et se tourner vers l’autel certes beaucoup plus modeste d’une nourriture dite saine. Alors à quand ce petit resto bio, light qui me fait déjà saliver ?

  2. Pétronille dit :

    Dans mes bras, Pélagie, ma soeur de combat!
    Pour le resto, je propose le 27. Mais… sera-t-il si light que ça ;) ?

  3. Maman au secours dit :

    A quand une licence es régime? Comme toi, je pourrais la réussir les doigts dans le nez. J’en fais depuis une bonne vingtaine d’année. J’ai dû perdre plus que mon propre poids, mais vu que je n’ai pas disparu de la surface de la terre, c’est bien que j’ai récupéré tous ces kilos malheureux sans moi et pris quelques petits frères au passage.

    Je tente le « je ne me pèse plus » depuis un mois mais je ne suis pas sûre que ce soit efficace: je me gave de chocolat tous les soirs. Par contre, je maintiens la marche régulière, c’est déjà ça pris sur l’ennemi :-D

  4. Pétronille dit :

    La thérapie transgénique, c’est tout ce qui nosu reste : on modifie notre envie de chocolat en envie de marcher/écouter de la musique/ne rien faire/boire un verre d’eau. Je compte sur les générations futures pour mettre le système au point !

Laisser un commentaire

 

Elvira Story |
toc toc...... y a quelqu'un... |
Rageux attitude |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gaëlle mon ange
| Fleur de l'adolescence ...
| Marquise des ombres